FINI L' EGALITE entre les SALARIES ! 

 

 

 

 

 

Qui est Emmanuel MACRON ?

Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, est un banquier d'affaireshaut fonctionnaire et homme politique français.

Inspecteur des Finances, il a été banquier d'affaires chez Rothschild & Cie avant d'être nommé secrétaire général adjoint de la présidence de la République3 auprès de François Hollande de mai 2012 à juin 2014.

Depuis le 26 août 2014, il est ministre de l'Économiede l'Industrie et du Numérique dans le gouvernement Manuel Valls II4.

 

 

Nous pouvons Mieux comprendre pourquoi il vient de faire adopter sa LOI 

" Sais d'ou je viens , tu sauras qui je suis !"

 

Monopoly_Wii_Edit001

 

Nous COMPRENONS MIEUX POURQUOI

Le Ministre de l'économie  vient de CREER

LE MONOPOLY du TRAVAIL :

  • les maires ont le choix de permettre aux magasins de ne pas ouvrir du tout, d’ouvrir les 12 dimanches ou encore de choisir un nombre entre 0 et 12 dimanches.
  • le gouvernement enlève la prérogative du maire de Paris pour déterminer les zones touristiques internationales, ne lui laissant que les zones touristiques "classiques" :les grands magasins, les Galeries Lafayette et le Printemps, mais aussi les magasins des Champs-Elysées, de l’avenue Georges V et de l’avenue Montaigne, rues auxquelles vont s’ajouter la place Vendôme et les rues adjacentes. Les ZTI devraient également valoir pour certaines rues de Deauville et de Cannes.
  • Les magasins situés intramuros dans les gares – mais non sur les parvis ou dans les rues adjacentes – vont également être autorisées à ouvrir 52 dimanches par an   
  • Ouverture possible jusqu’à minuit dans les gares et zones touristiques internationales.Ce droit d’ouverture en soirée ne peut s’appliquer qu’aux ZTI et aux gares.
  • 52 dimanches pour les zones commerciales, anciens « périmètres de consommation exceptionnels»
  • Les zones commerciales seront délimitées par les préfets de région, après consultation des élus, mais sans que leur avis soit déterminant. Autrement dit, c’est l’Etat qui prend la main.
  • Adieu aussi aux "communes touristiques" et bonjour aux "zones touristiques"
  • Les compensations pour les salaries dans les zones sous contrôle des élus :Les ouvertures le dimanche sont autorisées sous réserve qu’un accord social ait été signé entre les syndicats et la branche, le territoire ou l’établissement, soit dans le cas des 12 dimanches du maire, soit dans le cas des zones touristiques.Ce sont donc les partenaires sociaux et les élus qui devront se mettre d’accord, sur au moins un type de compensation : soit simplement un repos compensatoire au travail du dimanche – des heures récupérées sur le temps de travail habituel – soit une compensation salariale qui fixe un seuil qui pourrait aller de 1,20 au doublement du salaire
  • Les compensations salariales dans les zones touristiques internationales:le droit d’ouvrir les magasins le dimanche reste soumis à un accord social, mais la norme devrait amener les syndicats patronaux et de salariés à s’accorder sur des compensations importantes, probablement un salaire horaire doublé le dimanche et un jour de repos compensatoire. 
  • Les compensations salariales dans les zones commerciales:
  • Le doublement du salaire  pour le travail en soirée et 130 % pour les supermarchés:D’abord, pour le travail entre 21 heures et minuit dans les zones touristiques internationales, le salaire horaire doit être doublé. Mais aussi et surtout, pour tous les supermarchés alimentaires de plus de 400 mètres carrés, qui ouvrent le dimanche, jusqu’à 13 heures, doivent majorer les salaires d'au moins 30 % 

 

Au travers de toutes ces règles , nous connaissons déjà 

les gagnants ! et les perdants !!!!

Nous pouvons constater beaucoup d'inégalités entre les salariés !

************************

 

L'égalité de traitement entre les salariés ne sera plus de mise....

certains auront des compensations salariales, d'autres rien....... 

Et n'Oublions pas la FAMILLE : pendant que certains seront en famille

d'autres seront des salariés du dimanche  !

 

En parallèle nous pouvons "fêter"  les 80 ans du jeu ....

Les salariés du Commerce , nous venons de repartir

en arrière , nous venons de remonter le temps ...

et de briser plusieurs années d'avancées sociales et de valeurs ...

" Banqueroute de nos acquis !"

Mais à la différence  du jeu , nous ne sommes pas des pions ...

quoique ....! 

Une preuve encore que l'homme n'est qu' un pion  ...au service de 

l'économie......

Peggy DS CFTC