Recommerce Group lève 50 millions d’euros au nom de l’économie circulaire

EntrepriseLevées de fondsMobilitéSmartphones
recommerce-levee-fonds

La famille Mulliez (Auchan) investit dans Recommerce Group, qui a développé une activité de reprise, reconditionnement et revente de mobiles.

Entre la famille Mulliez et Recommerce Group, le trait d’union ne s’appelle plus seulement Boulanger.

La première est propriétaire – par l’intermédiaire d’Auchan – de l’enseigne de multimédia et d’électroménager, qui distribue les mobiles reconditionnés du second.

Parmi ses canaux d’investissement en fonds propres se trouve la société Creadev, qui participe à un tour de table de 50 millions d’euros au bénéfice de Recommerce Group.

La société de gestion Capzanine prend également part à cette opération qui fait suite à un financement de 7,1 millions d’euros obtenu en 2013 avec la participation de Seventure Partners (Natixis), de Bpifrance via le Fonds Ambition Numérique (qui s’appelait encore le FSN PME) et de 3T Capital.

Ce dernier était déjà de la levée d’amorçage annoncée en 2010 pour un montant d’un million d’euros.

Parmi les investisseurs de la première heure figurait le groupe Bouygues, pour lequel Recommerce Group allait développer, l’année suivante, son premier site de vente en ligne de mobile reconditionnés (la marque B&You suivant en 2012).

L’aventure avait démarré en 2009 à Arcueil, sous la dénomination sociale Recommerce Solutions, à l’initiative de Pierre-Étienne Roinat (président du directoire), Cédric Maucourt (directeur des systèmes d’information), Antoine Jeanjean (directeur R&D ; ex-Bouygues Telecom) et Benoît Varin (secrétaire général).

Option leasing

À l’époque, l’activité était dédiée à la revente de téléphones au profit d’associations caritatives, par le biais du site MonExTel.com.

Toujours basée dans le Val-de-Marne (à Gentilly), l’entreprise a depuis lors ouvert des filiales en Espagne et en Suisse. Elle a par ailleurs renforcé son équipe dirigeante avec l’arrivée, en septembre 2016, d’Alain Cornu (ancien d’Orange), qui a pris les fonctions de directeur général.

La dénomination Recommerce Group a été adoptée l’an dernier, à l’issue d’un exercice fiscal à 45 millions d’euros de chiffre d’affaires (+ 28 %).

En complément à ses solutions de reprise en ligne, en boutiques et en entreprises pour le compte d’opérateurs télécoms et de MVNO tels que Free, SFR, Coriolis Telecom et La Poste Mobile, la société se développe, depuis 2015, en marque propre.

Elle propose également des services d’argus, de prévision de prix à moyen et long termes, ainsi que de location courte durée pour les professionnels, sous la marque Fleexi (AXA, Havas, Groupama, Parrot et Renault en sont clients).

Ses partenariats avec Fnac-Darty, Géant Casino, Conforama, Électro Dépôt, eBay, vente-privee.com ou encore Rue du Commerce lui permettent de revendre « plus de 60 000 mobiles » par mois – sachant que GfK estime le marché français à 2 millions d’unités en 2017, Strategy Analytics en évoquant 131 millions à l’échelle européenne en 2018.

Crédit photo : Recommerce Group