30 avril 2018

.............

6a0133ec5678c6970b01901bbcd543970b-800wi

 

 

Posté par Auchan CFTC 07 à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 avril 2018

Handicap et entreprise : la CFTC soutient l'initiative Duoday

Duo Day : promouvoir l’inclusion des personnes en situation de handicap !

Duo Day : promouvoir l’inclusion des personnes en situation de handicap !

tiré du site CFTC

Handicap et entreprise : la CFTC soutient l'initiative Duoday

1 journée – 1 duo. Voilà le concept on ne peut plus simple du duoday : une entreprise ou une collectivité accueille, le temps d’une journée de stage, une personne handicapée en duo avec un salarié volontaire.
Au programme de cette journée : participation active aux tâches habituelles du collaborateur et/ou observation de son travail.
Dans un contexte où la situation de l’emploi tarde à évoluer et, où le gouvernement concerte actuellement les partenaires sociaux pour y remédier, le Duo day arrive à point nommé.  

Le concept duoday a été créé en Irlande en 2008. Il vise à sensibiliser les entreprises du milieu ordinaire au handicap. Aujourd’hui de plus en plus de pays européens se lancent dans l’aventure.

En France, c’est L’ESAT AGNELIS – ALGEEI qui le premier s’est joint à ce mouvement. Cette structure a organisé le 24 mars 2016, en Lot-et-Garonne, la 1ère édition du duoday France. L’aventure s’est poursuivie, avec le duoday France #2 en mars 2017, toujours en Lot-et-Garonne.

En 2018, sous l’impulsion de la Secrétaire d’Etat chargée des personnes Handicapées, Mme CLUZEL, (qui a reçu Philippe Louis ce mercredi) duoday dépasse les frontières lot-et-garonnaises  et prend une dimension nationale pour sensibiliser plus largement et favoriser l’accès au dispositif à un maximum de personnes.

La CFTC solidaire de l’opération, s’en fait l’écho et incite un maximum de personnes à y participer.

Duo day veut créer du lien entre employeurs, personnes en situation de handicap et professionnels de l’insertion afin de dépasser les préjugés. L’intérêt d’une telle opération est triple :

  • pour les entreprises, collectivités, associations et autres structures accueillant des duos : découvrir les compétences de travailleurs en situation de handicap, sur une journée et sans autre engagement, valoriser ses ressources humaines en les impliquant, s’ouvrir à la diversité et au handicap en particulier, communiquer sur ses valeurs sociales.
  • pour les personnes handicapées : découvrir le milieu ordinaire de travail, préciser un projet professionnel, amorcer un parcours d’insertion, convaincre un employeur de ses possibilités en terme d’intégration, de performance et d’autonomie.
  • pour les professionnels de l’insertion, de l’accompagnement, de la formation : mieux comprendre les attentes, hésitations, freins des entreprises pour mieux les accompagner dans leurs projets d’intégration de salariés handicapés, connaître leurs besoins en matière d’emploi et de compétences, collaborer avec de nouvelles entreprises.

Que vous soyez un salarié, une personne en situation de handicap, un professionnel de l’accompagnement, ou si vous voulez solliciter votre entreprise : pour participer https://www.duoday.fr/candidature/

Posté par Auchan CFTC 07 à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 avril 2018

hUMOUR / GREVES

 

 

30127234_10216657314493570_6074867705493646847_n

Posté par Auchan CFTC 07 à 22:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 avril 2018

Le nouveau patron de Auchan Retail s'exprime pour la première fois : "nous aussi, on sait faire des circuits courts"

Le nouveau patron de Auchan Retail s'exprime pour la première fois : "nous aussi, on sait faire des circuits courts"

vendredi 20 avril 2018 à 7:07 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord

Il y a un an, il succédait à Vianney Mulliez à la tête d'Auchan Retail, la partie distribution du groupe Auchan. Régis Degelcke était présent, ce jeudi, à Saint-André-Lez-Lille, pour les 9e rencontres avec les producteurs et les PME. Il s'exprime, pour la première fois au micro de France Bleu Nord.

Régis Degelcke, président d'Auchan Retail International Régis Degelcke, président d'Auchan Retail International © Radio France - Cécile Bidault

Nord-Pas-de-Calais, France

Quand la grande distribution va à la rencontre de ses actuels, et futurs fournisseurs régionaux. C'était, ce jeudi à Saint-André-Lez-Lille, la neuvième édition des rencontres entre PME, producteurs des Hauts-de-France, et représentants de Auchan Retail France, la structure du groupe qui gère les magasins. En partenariat avec la chambre d'agriculture du Nord-Pas-de-Calais, la rencontre a lieu tous les deux ans.

Le géant nordiste développe en effet de plus en plus les produits régionaux dans ses rayons, et les producteurs ne s'y trompent pas : c'est un débouché incontournable. 20 producteurs des Hauts-de-France, et 110 petites et moyennes entreprises d'agroalimentaire étaient présents.

France Bleu Nord pour sa première interview.

Nous aussi, on sait faire des circuits courts !

Régis Degelcke prône ce qu'il appelle "le glocal", pour global et local. Une volonté d'être à la fois international et régional.  "Moi, je suis du Nord", explique-t-il, "je sais qu'on mange du coukestut (gâteau en patois dunkerquois, ndlr) à Dunkerque, et de la fougasse à Manosque. On doit rester proches des goûts des consommateurs, tout en se développant à l'international. Nous aussi on sait faire des circuits courts !"

Il faut que le gouvernement soit fier de nous

Interrogé sur les critiques formulées en janvier dernier par Emmanuel Macron à l'encontre de la grande distribution, accusée de tirer les prix vers le bas, et de mener des négociations trop serrées avec les producteurs, Régis Degelcke s'agace : "c'est incroyable de toujours mettre les gens en opposition ! Auchan, ce sont 350 000 personnes dans le monde, il faut que notre gouvernement en soit fier. Moi, je suis petit-fils d'agriculteur, je sais ce que c'est de nourrir, de traire les vaches".

On sait qu'il faut faire vivre la filière

Le président d'Auchan Retail assure que, lorsque le groupe "travaille avec des petits producteurs, il ne leur demande pas des conditions exceptionnelles, de toutes façons, le client veut ce produit pour sa qualité, pas pour son prix. On sait qu'il faut faire vivre la filière, il faut que chacun puisse vivre de son travail en France".

 

Posté par Auchan CFTC 07 à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 avril 2018

Après des années de difficultés, le groupe Casino se réinvente

Après des années de difficultés, le groupe Casino se réinvente

0

Après des années difficiles, le groupe Casino repart à l’offensive. Rapprochement avec Auchan et Amazon, lancement de nouvelles formules de livraison, déploiement à l’international : Jean-Charles Naouri veut faire de son groupe un acteur central de la distribution, en pointe sur le phygital. Concurrencé par des mastodontes du retail, le groupe n’a d’autre choix que de se faire disruptif.

Le groupe Casino est à un moment décisif de son histoire. Dirigé par Jean-Charles Naouri, le groupe de distribution rassemble de nombreuses enseignes : Casino Proximités (Spar, Vival, Le Petit Casino), Leader Price, Franprix, Monoprix, monop’, Géant et les supermarchés Casino. Sans compter Cdiscount, le numéro 2 de l’e-commerce français en audience. Une diversité d’enseignes qui n’a pas empêché les ventes du groupe de fondre de 10 milliards d’euros depuis 2013.

Ces contre-performances commerciales se répercutent en Bourse. Depuis le début de l’année, le cours de l’action Casino a reculé de 20% et plafonne désormais autour de 40 euros, ce qui capitalise le groupe à 4,5 milliards d’euros. L’équivalent du chiffre d’affaires de Monoprix. Conscient des difficultés que traverse son entreprise, Jean-Charles Naouri vient d’annoncer une série de mouvements stratégiques majeurs.

En France, Casino entame sa mue

Le 3 avril, le groupe Casino a annoncé un rapprochement avec Auchan. Les deux distributeurs, qui réalisent, ensemble, 90 milliards d’euros de chiffre d’affaires, ont commencé à négocier un « partenariat stratégique mondial » concernant leurs achats alimentaires et non alimentaires. Une nouvelle alliance qui « constituerait un ensemble respectueux de l’intérêt de tous : consommateurs, agriculteurs et industriels », selon un communiqué commun.

Si le rapprochement avec Auchan est un pas important, c’est surtout l’alliance entre Monoprix et Amazon qui a fait parler d’elle. L’enseigne urbaine du groupe Casino commencera à vendre, au cours de l’année 2018, des produits alimentaires dans une boutique virtuelle Amazon Prime Now. Réservée aux abonnés du géant américain, Prime Now permet une livraison dans l’heure (7,90 euros) ou dans des créneaux de deux heures (3,90 euros ou gratuitement si la commande excède 40 euros d’achats). Les prix seront les mêmes que ceux pratiqués sur Monoprix.fr.

L’enseigne affiche donc de belles perspectives de croissance en France. Et cela devrait durer, car Amazon n’est pas le seul acteur dont Casino s’est rapproché afin d’étoffer son offre de livraison. Depuis 2016, avec son service « Shop1h », Monoprix livre ses clients à pieds en moins d’une heure, dans un rayon de 500 mètres autour de ses magasins. Et, depuis novembre 2017, un accord avec la plateforme de distribution alimentaire du britannique Ocado devrait permettre la création, d’ici deux ans, d’un cyber-entrepôt livrant, sous 24 heures, la région parisienne, la Normandie et les Hauts-de-France.

Malgré ses 12 000 magasins de par le monde, ses 220 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires net de 38 milliards d’euros en 2017, le groupe Casino sait qu’il fait face à des géants du retail d’envergure mondiale. C’est la raison pour laquelle il « compense sa relative petite taille par des options stratégiques innovantes, analyse Yves Martin, directeur du cabinet Wavestone. Il pense en rupture, car il n’a pas le poids critique pour s’imposer ». Le partenariat avec Amazon s’inscrit dans cette logique et constitue « une réponse à cette nécessité de bouger les lignes », conclut l’expert.

Si seulement 55% des Français ont déjà effectué un achat alimentaire en ligne, l’année 2018 pourrait marquer un tournant. Pour Jean-Charles Naouri, la livraison J+1 représente l’avenir du secteur. Un format spécifiquement adapté aux courses « familiales », familles qui peuvent choisir jusqu’à 12 000 produits livrés depuis des entrepôts périurbains ou des hubs en ville. Un véritable défi, pour un groupe qui a fait de la satisfaction client le cœur de sa réussite. S’il est encore trop tôt pour savoir si ces décisions stratégiques se révèleront gagnantes, le groupe semble d’ores et déjà conforter ses parts de marché. Alors que sur la dernière période étudiée, la part de marché de Carrefour, Carrefour Market et Carrefour Drive régresse de 0,5 points, et celle d’Auchan de 0,2 points, celle de Géant et Casino est en hausse de 0,2 points, grâce à la très forte progression des paniers chez Géant (+3,2 à 36,2) et au fort taux de recrutement de Casino (+180 000).

A l’international, Casino à la conquête du Cameroun

Il n’y a pas qu’en France que le groupe Casino part à l’offensive. Au Cameroun, l’enseigne vient de lancer le premier Casino Cash & Carry, baptisé « Bao », dans la ville de Bassa. Il s’agit de la toute première expérience sur le continent africain du concept de Cash & Carry, une technique de vente en gros, à bas prix et à des prix dégressifs en fonction du volume de marchandises acheté. Un système déjà testé avec succès par le groupe en Amérique du Sud.

Julien Masset
Consultant en Stratégie

Posté par Auchan CFTC 07 à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

AUCHAN GOURMAND

Auchan Gourmand ouvre ses portes à Marseille en mai [B. Merlaud]

16 Avril 2018 LINEAIRES 
Auchan Gourmand ouvre ses portes à Marseille en mai

L'enseigne Auchan Gourmand va voir le jour à Marseille Prado, dans un centre commercial flambant neuf, en mai 2018. Pensé pour un format supermarché, le concept doit aussi s'appliquer cette année à deux Simply Market convertis. Une info Linéaires.

Le centre commercial du Prado, dans le quartier marseillais du même nom, a ouvert ses portes fin mars 2018, à deux pas du Stade Vélodrome. Pas tout à fait prêt, Auchan Gourmand accueillera ses premiers clients en mai prochain.

L'enseigne promet des produits alimentaires "quotidiens et accessibles" davantage que du premium. Mais elle devrait se distinguer par une offre riche en produits préparés sur place, dans ses ateliers. Y compris une cuisine, fer de lance désormais de la différenciation d'Auchan sur la zone marché. Les assortiments locaux et régionaux y seront aussi en bonne place.

Comme Linéaires l'avait révélé en novembre dernier, outre cette création, Auchan Gourmand devrait aussi faire cette année son apparition au fronton de deux anciens Simply Market.

Auchan Gourmand est en réalité un vieux projet du distributeur, remontant à 2009. À l'époque, Auchan prévoyait l'ouverture à Marseille (déjà) d'un magasin de 4500 mètres carrés faisant la part belle à l'alimentaire et aux produits frais. Le centre commercial ciblé au départ, à La Capelette, n'est jamais sorti de terre. Il a été remplacé par le celui de Klépierre au Prado, à un jet de pierre du projet initial.

En 2015, Auchan avait déjà transformé un supermarché en imaginant un concept "Simply Market Gourmand". Avec pour l'occasion la création de 20 postes supplémentaires sur les métiers de bouche.

Cette initiative était présentée comme une manœuvre plus tactique que stratégique, pour mettre à niveau le super de Parly2, un centre commercial cossu installé près de Versailles. Auchan en faisait d'autant moins un concept que les Simply Market, à l'époque, étaient censés passer sous l'enseigne Super U. Mais l'initiative a évidemment été riche d'enseignements.

 

Posté par Auchan CFTC 07 à 22:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,