LA VOIX DU NORD: AUCHAN FAIT NAÎTRE LA DEUXIÈME PLUS GROSSE CENTRALE D’ACHATS AU MONDE

Yannick Boucher | 02/07/2018

Négocier ensemble pour faire baisser les prix aux fournisseurs devient la priorité des distributeurs traditionnels.

 

C’est un joli coup pour le groupe né à Roubaix en 1961. Gérard Mulliez, son fondateur, avait déjà uni ses forces avec quelques partenaires internationaux dans les années quatre-vingt-dix avec Eurauchan, une «  méga centrale européenne  » comme on l’appelait à l’époque pour peser plus lourd face à certains gros fournisseurs. Mais jamais la famille Mulliez n’était allée aussi loin dans sa stratégie d’alliances. Déjà engagés avec Alibaba en Asie, les 3 778 magasins d’Auchan Retail s’associent aux 12 000 de Casino, aux 10 enseignes de Schiever et au réseau de Métro dans 35 pays pour négocier conjointement en France ses achats avec les grands fournisseurs de marques nationales, les PME et les agriculteurs n’étant pas concernés.

 

Pour mieux vendre, il faut acheter plus et moins cher. «  C’est une réaction au développement très fort d’Amazon ou d’Alibaba, les futurs maîtres du commerce mondial  », estime Bertrand Gobin, auteur de La Face cachée de l’empire Mulliez. Avec cet accord, Auchan fait naître la première centrale d’achat de France (et la deuxième du monde derrière celle de l’américain Walmart) alors que Carrefour vient de s’engager avec le britannique Tesco. Pour les mêmes raisons que les distributeurs classiques doivent se renforcer face aux assauts des leaders mondiaux du commerce en ligne.