Carrefour propose un accord de rupture conventionnelle collective dans ses hypers

Carrefour propose un accord de rupture conventionnelle collective dans ses hypers

INFO LE FIGARO - Le groupe, attelé à la relance de ses plus grands magasins en France, négocierait la suppression de 1500 postes.

Le plan de transformation des hypers français de Carrefour rentre dans le dur. La direction du groupe doit ouvrir, à l'occasion d'un comité central d'entreprise qui se tient les 27 et 28 mars, des négociations en vue de signer un accord de rupture conventionnelle collective (RCC) avec les représentants du personnel. Contrairement à un plan social, la mesure permet de se séparer de salariés sans justifier d'un motif économique. Mais aucun des départs ne peut être contraint.