Auchan reste dans le silence pour éviter le délit d'entrave ...

mais la PRESSE EN PARLE  ?!??

 

Interrogations sur l'emploi : Auchan France a reçu les syndicats ce 6 janvier

Morgan Leclerc |  LSA
| Publié le 06/01/2020

 

Alors que des rumeurs circulent sur un possible plan de départs volontaires conséquent, les syndicats d’Auchan Retail France rencontraient la direction ce lundi.

Auchan pourrait annoncer prochainement un important plan de départ volontaires. Une hypothèse qui suscite l'inquiétude chez les syndicats et les employés.Auchan pourrait annoncer prochainement un important plan de départ volontaires. Une hypothèse qui suscite l'inquiétude chez les syndicats et les employés.© ©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Auchan France démarre l’année dans des turbulences médiatiques. Un article du Parisien a mis le feu aux poudres le 30 décembre, évoquant une prochaine convocation des représentants du personnel, à qui devrait être présenté un important plan de départs volontaires d’environ 1000 postes. Toujours selon notre confrère, cette annonce pourrait intervenir le 14 janvier, à l’occasion d’un Comité social et économique d’établissement (CSE). Contactée, la direction de la communication d’Auchan Retail n’a pas fait de commentaires. Si une chose est certaine, c’est qu’une autre réunion s'est tenue ce lundi 6 janvier entre les délégués syndicaux centraux d’Auchan Retail France et la direction, sans que l’on connaisse l’ordre du jour. Ces rencontres, organisées vraisemblablement à la demande des syndicats, ne se font pas dans le cadre d’un CSE. S’agissait t-il d’une simple réunion pour apaiser les esprits, ou rappeler à chacun ses obligations en termes de communication, alors que d’importantes échéances semblent se profiler ? Egalement contactés par LSA, les différents syndicats n’avaient pas encore répondu à l’heure de notre publication.

Un plan de départ volontaire dont la rumeur bruisse depuis des mois

En tout état de cause, le groupe Auchan, et notamment la France, est dans une situation compliquée compte tenu de sa très grande dépendance au format hypermarchés, le plus en difficulté. Au premier semestre 2019, Auchan a inscrit une perte exceptionnelle de 1,5 milliard d’euros dans ses comptes. Et mène de manœuvres de grande ampleur, via la cession des activités en Italie par exemple, en perte chronique depuis 2011. Edgard Bonte, président d’Auchan Retail, a mis en place une démarche baptisée Renaissance, et indiquait en août dernier vouloir retrouver « 1,1 milliard d’économie de coûts en année pleine d’ici à 2022 », sans donner plus de détails sur les secteurs concernés. Des départs massifs pourraient ils faire constituer une nouvelle étape de ce plan ? Rien n’a été confirmé ni infirmé, mais cela ne serait pas surprenant, tant Auchan est en train de briser des tabous. Fin avril, le distributeur mettait ainsi en vente 21 sites en France, avec en ultime recours leurs fermeture faute de repreneurs. Une première pour l’enseigne nordiste. Et rappelons qu’en septembre dernier, LSA faisait déjà état d’un possible plan social significatif portant sur les cadres dirigeants d’Auchan Retail France et les équipes d’Auchan International en France. Pour démêler le vrai du faux, une réponse plus claire sera très certainement donnée le 14 janvier.