01 août 2017

Ouverture du 13 éme supermarché au Vietnam

Screenshot_2017-08-01-23-06-53-1

 

Screenshot_2017-08-01-23-04-26-1

Posté par Auchan CFTC 07 à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 juillet 2017

Nous avons insisté sur les points qui semblent primordiaux...Philippe Louis

"Nous avons insisté sur les points qui semblent primordiaux", Philippe Louis, président confédéral

23 juillet 2017

🌞🌝🏊

FB_IMG_1500724745158

 

 

 

Posté par Auchan CFTC 07 à 01:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2017

...PARTIR......................................................

PARTIR

 

Premières vacances des français 1936 Les congés payés

 

Depart en vacances sur la Nationale 7

Posté par Auchan CFTC 07 à 21:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


21 juillet 2017

Reforme du Code du travail ; une bonne méthode pour la CFTC

 

 

Réforme du Code du travail: une bonne méthode pour la CFTC

                Présentée par François Ballarin                         

Le Grand Invité  vendredi 21 juillet à 7h50 Durée émission : 8 min

Réforme du Code du travail: une bonne méthode pour la CFTC

©    STEPHANE DE SAKUTIN  AFP   

RCF Radio

 

 

A ECOUTER SUR :      https://rcf.fr/actualite/reforme-du-code-du-travail-une-bonne-methode-pour-la-cftc                   

Voulue par Emmanuel Macron, la réforme du droit du travail doit être votée fin septembre. C’est Muriel Pénicaud, ministre du Travail, qui pilote cette difficile et ambitieuse réforme.   

  • La première session de consultation s’achève ce vendredi. Un deuxième round aura lieu fin août et portera sur le contenu des ordonnances. Le projet de loi d’habilitation a été voté par l’Assemblée. Il sera présenté au Sénat début août.

La loi travail de Myriam El Khomri a tout juste un an. Elle commence à être appliquée. Certaines mesures phares comme l’instauration d’un compte personnel d’activité ou un compte personnel de formation le sont également. "C’est en train de se mettre en place. On retrouve le compte personnel de formation dont le bilan est plutôt positif. Cela permet aux salariés de pouvoir connaître leurs droits et de les activer par eux-mêmes" explique Philippe Louis, président de la CFTC.

Emmanuel Macron a estimé que cette loi n’allait cependant pas assez loin dans la réforme du Code du travail. "On aurait préféré laisser la loi travail produire tous ses effets, pour ensuite en faire l’évaluation en vue de l’aménager et d’aller plus loin sur certains dispositifs. Le président de la République en a décidé autrement. Cela fait partie de ses prérogatives. On passe chaque mesure en détail et on donne notre avis. Après il va falloir trouver un équilibre" ajoute Philippe Louis.

"La méthode est la bonne. Toutes les organisations syndicales ont assisté à ces réunions. Au fur et à mesure, il y a des avancées. Quand les choses bougent, cela veut dire que l’on est écouté" précise le président de la CFTC qui rappelle une fois encore que pour lui, la méthode du gouvernement a été la bonne jusqu’à présent.

 

 

Posté par Auchan CFTC 07 à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

ERASMUS...................(5 Clés possibles pour davantage de mobilité des apprentis ...;

Décryptage : 5 clés possibles pour davantage de mobilité des apprentis en Erasmus

Erasmus fête cette année ses 30 ans. En 2017, ils sont 43 000 étudiants français à partir en mobilité, mais seulement 6800 apprentis. C’est pourquoi Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a confié une mission au député européen, Jean Arthuis. Il doit trouver des solutions  pour développer la mobilité des apprentis.

Pourquoi cette mission ?
L’apprentissage et Erasmus sont deux outils efficaces pour lutter contre le chômage chez les jeunes. D’une part, il s’agit d’une transition performante entre l’école. D’autre part, Erasmus est une expérience de mobilité internationale, devenue clé dans une économie mondialisée. Ces deux raisons ont conduit la ministre, Muriel Pénicaud, à confier la mission au député européen et ancien ministre de l’Economie et des Finances, Jean Arthuis, de développer Erasmus chez les apprentis.

Les 5 clés pour davantage de mobilité européenne des apprentis en Erasmus

1. Déjà, l’Europe s’engage

A l’initiative du député européen, Jean Arthuis, un projet-pilote est mené par l’Europe pour développer la mobilité longue des apprentis. Actuellement, les mobilités ne durent pas plus de 2 à 4 semaines. La Commission européenne a fait sienne cette démarche et engagé 400 millions d’euros. Elle espère déclencher la mobilité de 50 mille apprentis en Europe.

2. En France, créer un statut de « l’apprenti mobile »

En créant un statut de « l’apprenti mobile », il s’agitait de concilier la protection de l’apprenti et alléger la responsabilité de son employeur en France. En effet, d’un côté, il faudrait pouvoir  rendre la mobilité des apprentis attractive pour les entreprises. Du côté des apprentis, il faudrait garantir leur protection sociale et leur rémunération pendant leur période à l’étranger.

« Notre ambition est de doubler le nombre d’apprentis qui partent en Erasmus » Muriel Pénicaud, ministre du Travail

3. Mieux intégrer la mobilité au parcours pédagogique

En lien avec le Ministère de l’éducation nationale, les jeunes pourraient être davantage préparés à la mobilité internationale avec, par exemple, davantage d’enseignement des langues en CFA* ou de formation à distance. Ce parcours pédagogique pourrait s’inspirer de « l’unité facultative de mobilité » mené par l’Education nationale pour le Bac professionnel.

4. Un guide pratique de la mobilité

Pour davantage de mobilité internationale des apprentis, les outils existants pourraient être rassemblés au sein d’un guide pratique. Un projet similaire est en cours dans le cadre de l’agenda franco-allemand. Un guide pratique de la mobilité et une application dédiée seront lancés pour l’anniversaire du Traité de l’Elysée, le 22 janvier prochain.

« L’adhésion de ce qu’est l’Europe passe par Erasmus  » Muriel Pénicaud, ministre du Travail

5. Un accès simplifié au financement Erasmus+

Enfin, pour faciliter l’accès de tous les apprentis à la mobilité, il s’agirait dans un premier temps de simplifier l’accès au financement Erasmus + pour les apprentis. Mais d’autres pistes sont à étudier, tels qu’un abondement par des acteurs publics et privés des dispositifs déjà existants pour l’apprentissage.


En chiffres
En 2017, le programme Erasmus a fêté ses 30 ans et bénéficié à 5 millions de personnes, dont 3.3 millions d’étudiants. En 1987, 3200 pionniers participaient contre près de 300 000 par an aujourd’hui.
En France,  le programme a bénéficié à 615 000 étudiants depuis 1987, mais seulement à 25 600 apprentis. Pour 2017, quand 43 000 étudiants français partent en mobilité, seulement 6800 apprentis font de même (pour des périodes allant de 2 à 4 semaines).

*Centre de Formation des Apprentis       

Posté par Auchan CFTC 07 à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 juillet 2017

...le droit de disposer librement de leur salaire

 

 

Histoire du droit du travail]

Le 13 juillet 1907, les femmes mariées obtiennent le droit de disposer librement de leur salaire. 💶 C'est la première loi qui va à l'encontre du déni du droit de propriété et de la personnalité civile de la femme mariée. 👏 Référence document : 64-AP-31 (c) Archives nationales (France)

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Posté par Auchan CFTC 07 à 22:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les Etats généraux d l'alimentation..........

 

 

 

Le premier Ministre, Edouard Philippe, lance les Etats généraux de l’alimentation

| LSA
Publié le 20/07/2017

Le premier Ministre, Edouard Philippe a lancé ce jeudi 20 juillet 2017 les Etats-généraux de l’alimentation. Modalités pratiques et premières déclarations

Le premier Ministre a inauguré le lancement des Etats Généraux de l'Alimentation.Le premier Ministre a inauguré le lancement des Etats Généraux de l'Alimentation.© FB

C’est depuis le Ministère de l’économie et des Finances que le premier ministre Edouard Philippe a lancé ce jeudi 20 juillet les Etats généraux de l’alimentation. Promesse de campagne du candidat Macron, ces travaux doivent répondre à deux enjeux principaux : d’une part que les agriculteurs puissent vivre dignement de leur travail et d’autre part que les consommateurs puissent avoir accès à une alimentation saine et durable.

« La France est une puissance diplomatique, culturelle, diplomatique mais aussi agricole. Les Etats généraux  de l’alimentation sont là pour le dire. L’agriculture est un des éléments de notre souveraineté nationale. A nous de renforcer cette puissance », a déclaré Edouard Philippe.

Deux chantiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Le débat conduit dans le cadre des Etats généraux de l’alimentation associera l’ensemble des parties prenantes : monde agricole et de la pêche, industrie agroalimentaire, distribution, consommateurs, restauration collective, élus partenaires sociaux, acteurs de l’économie sociale et solidaire et de la santé, ONG, associations caritatives, banques et assurances.

Après cette première journée de débat au cours de laquelle doivent se succéder le ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Stéphane Travert, le Ministre de l’économie et des Finances, Bruno Le Maire, et enfin du Ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, les premiers ateliers auront lieu fin août.

Au total, 14 ateliers thématiques sont programmés. Le premier chantier, consacré à la création et au partage de la valeur, se déroulera entre la fin du mois d’août et la fin du mois de septembre. «A ce moment-là, les premières préconisations devront être formulées avant le début des négociations commerciales », a prévenu  Stéphane Travert.

Le deuxième chantier qui débutera début octobre et se terminera fin novembre sera axé sur le thème d’une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous.

Des débats seront également organisés de façon transeversale din fin août à fin novembre en région et pourront notamment reprendre un thème des différents ateliers ou une question soulevée dans le cadre de la consultation publique lancée  via la plateforme participative egalimentation.gouv.fr

Accompagner tous les modèles agricoles

« L’ensemble de ces travaux devront faire l’objet d’une restitution globale d’ici la fin de cette année avec un engagement des parties prenantes dans un agenda de solutions à mettre en œuvre », a détaillé Stéphane Travert.  Et d’insister en guise de conclusion : « Nous avons l’agriculture la plus belle et la plus performante du monde. Nous croyons à tous les modèles agricoles qui grandissent dans les territoires. Les Etats généraux ne sont pas là pour les opposer mais les accompagner».   

A noter que c’est Stéphane Travert, ministre de l’agriculture et de l’alimentation qui clôturera cette journée  et non le président de la République, Emmanuel Macron, qui avait fait  de cette concertation une promesse de campagne. 

Posté par Auchan CFTC 07 à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 juillet 2017

....la différence entre un homme politique et.....

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "humour politique du jour"

Posté par Auchan CFTC 07 à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]