16 septembre 2019

TRACT CFTC

 

 

Tract Cinéma-page-001

Posté par Auchan CFTC 07 à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


19 août 2019

TRACT CFTC ....................

 

tract transport

Posté par Auchan CFTC 07 à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2019

.......... La lutte sans casse.....

FB_IMG_1564467463554

Posté par Auchan CFTC 07 à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 juillet 2019

....la pire des trahisons .............

 

 

abandon-ete

Posté par Auchan CFTC 07 à 09:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


27 juin 2019

« CE N’EST PAS AUX DEMANDEURS D’EMPLOI DE PAYER LE DÉFICIT ! »

MARDI 25 JUIN 2019
militants-960x360
Assurance Chômage

Devant le ministère du Travail, la CFTC, avec d'autres organisations syndicales, demande au Gouvernement de repenser son projet de réforme de l'Assurance chômage.

Ce 25 juin, la CFTC, la CFDT, l’UNSA, la CFE-CGC et la FAGE se sont rassemblés devant le ministère du Travail pour dénoncer la réforme de l’Assurance chômage une semaine après sa présentation par le Gouvernement. Parmi les militants CFTC, Philippe Louis, président confédéral, et Bernard Sagez, secrétaire général, ont porté la voix de la CFTC auprès des journalistes : « Si nous sommes là aujourd’hui, c’est parce que nous estimons que ce n’est pas aux demandeurs d’emploi de payer le déficit cumulé de l’Assurance chômage. Un déficit, je tiens à le rappeler, qui est essentiellement dû à la crise de 2008 et aux mesures prises pour en atténuer les effets. Je tiens également à souligner que nous sommes depuis plusieurs années maintenant dans une période de désendettement et non d’endettement de l’Assurance chômage. Ce qui prouve au passage que les partenaires sociaux savent être des gestionnaires conscients et responsables.

 La proposition de réforme présentée la semaine dernière par le gouvernement consiste à faire peser sur les plus démunis le retour à l’équilibre, en allongeant la durée de cotisation de 4 à 6 mois sur les 24 derniers mois. Cette mesure aura pour conséquence d’écarter de l’indemnisation ceux qui sont les plus éloignés de l’emploi, qui n’ont pas d’autre choix que d’accepter des emplois précaires, avec des CDD de courte durée. La logique est la même concernant l’activité réduite ou encore le rechargement des droits : ce sont, là aussi, les plus démunis qui seront concernés. Comment peut-on penser qu’on profite du système quand on touche aux alentours de 300 ou 400 euros par mois. Or, ce n’est pas aux plus fragiles de subir les effets de la réforme. Nous l’avions déjà dit lorsque le gouvernement souhaitait faire porter par les petits retraités le financement du système ; nous l’avions encore dit lorsqu’il s’est agi de diminuer de 5 euros les APL. Pour toutes ces raisons, nous demandons au gouvernement de repenser son projet de réforme. Nous admettons, en effet, qu’une réforme du système d’assurance chômage est nécessaire afin d’aider plus efficacement les demandeurs d’emploi à retrouver un emploi. D’autres pistes existent que celles proposées par le gouvernement, lesquelles sont purement comptables.« 

Posté par Auchan CFTC 07 à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 juin 2019

en piste pour la présidence de la CFTC

Cyril Chabanier en piste pour la présidence de la CFTC

Selon nos informations, l’actuel président de la centrale chrétienne, Philippe Louis, va passer la main en novembre, lors du congrès confédéral à Marseille, au président de la fédération de la protection sociale et de l’emploi.

Par Michel Noblecourt  Publié le 13 juin 2019 à 18h51 LE MONDE

 

 

Lors d’une manifestation de la CFTC à l’usine Dim d’Autun (Saône-et-Loire). JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Cyril Chabanier va succéder à Philippe Louis, en novembre prochain à la présidence de la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC). La nouvelle n’est pas officielle mais, selon nos informations, l’affaire est pliée. Du 5 au 8 novembre, la centrale chrétienne va tenir son congrès confédéral à Marseille. Des assises qui marqueront aussi le centenaire de la fondation, en 1919, de la CFTC. A cette occasion, l’actuel président, Philippe Louis, élu en novembre 2011 au congrès de Poitiers et réélu en novembre 2015 au congrès de Vichy, va passer la main. Il a choisi pour lui succéder Cyril Chabanier, le président de la fédération de la protection sociale et de l’emploi.

Signe qui ne trompe pas, lors du conseil confédéral qui s’est tenu mercredi 12 et jeudi 13 juin, c’est Cyril Chabanier qui a présenté la motion d’orientation, fixant les grandes lignes de la stratégie de la centrale pour les quatre ans à venir, qui sera débattue au congrès de Marseille. Ce texte sera envoyé début juillet aux syndicats, qui pourront l’amender avant un nouveau conseil confédéral les 11 et 12 septembre où devraient être officialisés la candidature de Cyril Chabanier ainsi que les noms des candidats aux postes de secrétaire général et de trésorier. L’histoire de la CFTC montre qu’il peut y avoir des surprises. En novembre 1981, le candidat pressenti pour succéder à Jacques Tessier, Pierre Boisard, n’avait pas été retenu et c’est Jean Bornard qui avait été élu. Mais la répétition d’un tel accident est fort peu probable.

Un quadra discret et « très ouvert »

Originaire de Marseille, et supporteur de l’OM, Cyril Chabanier est un quadra discret. Marié, sans enfants, il a aussi l’image d’un militant de terrain plutôt dynamique. « Ce n’est pas un partisan d’un repli identitaire sur le catholicisme traditionnel », souligne un responsable du syndicat, qui n’est même pas sûr que le futur président soit très croyant. « Il est très ouvert », ajoute-t-il. En 2016, lors d’un congrès de sa fédération à Touques (Calvados), celui qui en était alors le secrétaire général avait fait part de son sentiment sur la loi El Khomri et le code du travail : « Nous ne souhaitons pas le retrait pur et simple du texte, avait-il affirmé. Tout n’est pas à jeter dans ce texte, mais il faut faire des modifications. » « Nous faisons partie des réformistes », avait-il martelé.

 

Posté par Auchan CFTC 07 à 22:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

en piste pour la présidence de la CFTC

Cyril Chabanier en piste pour la présidence de la CFTC

Selon nos informations, l’actuel président de la centrale chrétienne, Philippe Louis, va passer la main en novembre, lors du congrès confédéral à Marseille, au président de la fédération de la protection sociale et de l’emploi.

Par Michel Noblecourt  Publié le 13 juin 2019 à 18h51

 

 

Lors d’une manifestation de la CFTC à l’usine Dim d’Autun (Saône-et-Loire). JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Cyril Chabanier va succéder à Philippe Louis, en novembre prochain à la présidence de la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC). La nouvelle n’est pas officielle mais, selon nos informations, l’affaire est pliée. Du 5 au 8 novembre, la centrale chrétienne va tenir son congrès confédéral à Marseille. Des assises qui marqueront aussi le centenaire de la fondation, en 1919, de la CFTC. A cette occasion, l’actuel président, Philippe Louis, élu en novembre 2011 au congrès de Poitiers et réélu en novembre 2015 au congrès de Vichy, va passer la main. Il a choisi pour lui succéder Cyril Chabanier, le président de la fédération de la protection sociale et de l’emploi.

Signe qui ne trompe pas, lors du conseil confédéral qui s’est tenu mercredi 12 et jeudi 13 juin, c’est Cyril Chabanier qui a présenté la motion d’orientation, fixant les grandes lignes de la stratégie de la centrale pour les quatre ans à venir, qui sera débattue au congrès de Marseille. Ce texte sera envoyé début juillet aux syndicats, qui pourront l’amender avant un nouveau conseil confédéral les 11 et 12 septembre où devraient être officialisés la candidature de Cyril Chabanier ainsi que les noms des candidats aux postes de secrétaire général et de trésorier. L’histoire de la CFTC montre qu’il peut y avoir des surprises. En novembre 1981, le candidat pressenti pour succéder à Jacques Tessier, Pierre Boisard, n’avait pas été retenu et c’est Jean Bornard qui avait été élu. Mais la répétition d’un tel accident est fort peu probable.

Un quadra discret et « très ouvert »

Originaire de Marseille, et supporteur de l’OM, Cyril Chabanier est un quadra discret. Marié, sans enfants, il a aussi l’image d’un militant de terrain plutôt dynamique. « Ce n’est pas un partisan d’un repli identitaire sur le catholicisme traditionnel », souligne un responsable du syndicat, qui n’est même pas sûr que le futur président soit très croyant. « Il est très ouvert », ajoute-t-il. En 2016, lors d’un congrès de sa fédération à Touques (Calvados), celui qui en était alors le secrétaire général avait fait part de son sentiment sur la loi El Khomri et le code du travail : « Nous ne souhaitons pas le retrait pur et simple du texte, avait-il affirmé. Tout n’est pas à jeter dans ce texte, mais il faut faire des modifications. » « Nous faisons partie des réformistes », avait-il martelé.

 

Posté par Auchan CFTC 07 à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,