Auchan : le pari d'un management familial et historique

12 janvier 2021 Benoît MERLAUD LINEAIRES

Le groupe Auchan renforce la direction de chacun de ses pays afin de décentraliser davantage le management. Le nouveau binôme qui prend la présidence d'une France en crise a tous les airs d'un retour aux fondamentaux pour l'enseigne : Francis Cordelette, ancien bras droit de Gérard Mulliez et Alexandre Mulliez, petit-fils du fondateur, sont désormais aux manettes.

Sur le papier, ils se complètent parfaitement. Francis Cordelette est un vieux grognard d'Auchan, ancien collaborateur direct du créateur de l'enseigne, Gérard Mulliez. Alexandre Mulliez, lui, incarne la nouvelle garde familiale. En tant que petit-fils du fondateur, il symbolise aussi, à sa façon, un certain retour aux racines. Les deux hommes vont désormais présider aux destinées d'Auchan Retail France. 

Ce changement de management a été annoncé en interne le 11 janvier. Dans un courrier auquel Linéaires a eu accès, Barthélémy Guislain, président d'Auchan Holding et "représentant des actionnaires familiaux", explique la nécessité de mettre en œuvre une organisation plus décentralisée par pays, dans un contexte de redressement du groupe et "de décisions courageuses visant à éradiquer les foyers de pertes"

Dans chaque pays du groupe, désormais, les directeurs généraux en place se retrouvent sous l'autorité d'un binôme président et vice-président. 

En France, donc, le DG Jean-Denis Deweine ne rapportera plus directement à Edgard Bonte, au siège d'Auchan Retail, mais au nouveau président d'Auchan Retail France et Luxembourg, Francis Cordelette, ainsi qu'à son vice-président Alexandre Mulliez. Pour y mettre les formes, Barthélémy Guislain présente ce nouvel organigramme comme une façon "d'accompagner" les directeurs généraux, d'être "à leurs côtés"

L'arrivée de la nouvelle équipe dirigeante en France, néanmoins, ressemble bien à une reprise en main. 

Francis Cordelette, dirigeant et… restaurateur

Francis Cordelette, lors de l'ouverture de son restaurant à Lille en 2017

Francis Cordelette affiche au compteur 29 ans de carrière chez Auchan, dont 11 à la tête d'Auchan France entre 1992 et 2003. Il était alors considéré comme le brillant bras droit de Gérard Mulliez.

En 2003, désireux de retrouver des responsabilités opérationnelles (un an plus tôt, le DG d'Auchan France avait été promu président), il part s'occuper du redressement d'une autre enseigne appartenant aux Mulliez. Durant 13 ans, il sera le directeur général de Boulanger puis d'HTM, la maison-mère. 

Francis Cordelette a également présidé Alinea, toujours au sein de la galaxie familiale, pendant quatre ans. Depuis cinq ans, il est administrateur de Creadev, le fonds d'investissement des Mulliez. En 2017, l'ancien patron de Boulanger "à la retraite" s'est aussi fait plaisir en ouvrant… un restaurant-salon de thé dans le Vieux-Lille qu'il affectionne, Pablo & Valentina (les prénoms de ses petits-enfants). 

Alexandre Mulliez, le chef de rayon promu vice-président

Alexandre Mulliez, petit-fils de Gérard Mulliez

Barthélémy Guislain présente Alexandre Mulliez comme le petit-fils "aîné" de Gérard Mulliez. Une façon, sans doute, de le placer comme héritier légitime du patriarche.

Le père d'Alexandre, Arnaud Mulliez, avait déjà dirigé Auchan France de 2003 à 2014, avant de quitter l'entreprise pour raisons personnelles. Gérard Mulliez voyait en son propre fils un successeur tout désigné à la tête du groupe, mais n'a jamais réussi à imposer ses vues aux actionnaires familiaux qui lui ont préféré Vianney Mulliez, quand le fondateur s'est retiré en 2006.

Alexandre Mulliez, cela dit, n'a pas vraiment le profil d'un revanchard. Son début de carrière est celui d'un "serial entrepreneur" (design de meubles, agence de publicité, application de formation, etc.). Un départ sur les chapeaux de roue qui l'a conduit à faire un burn-out à 25 ans, mais dont il est ressorti renforcé et apaisé. 

Hormis quelques expériences de jeunesse en magasin, c'est en 2014 qu'Alexandre Mulliez a véritablement intégré le groupe de distribution, à la direction marketing d'Auchan Direct, jusqu'en 2018. En 2019 et 2020, il a fait ses armes sur le carrelage en pilotant le rayon fruits et légumes du paquebot Auchan V2, à Villeneuve-d'Ascq. 

Depuis 2011, par ailleurs, Alexandre Mulliez occupe des fonctions d'administrateur de différentes branches du groupe Auchan, au e-commerce puis au retail. 

 

Les autres nominations annoncées dans le groupe :

Activités Présidence Vice-présidence
Russie Philippe Brochard Odile Molle
Espagne-Portugal Yves Claude Maxime Van Der Wees
Pologne-Roumanie Benoît Lheureux David Mulliez
Ukraine-Hongrie-Taiwan-cessions acquisitions Edgard Bonte  
Afrique Fatoumata Ba Théophile Lemaître
Partisans du Goût François Poupard  
Chronodrive nomination à venir